P8140100
P8140100

P8150198
P8150198

P8190032
P8190032

P8140100
P8140100

1/8

Le collectif, ADN du Festival

Nous défendons le théâtre en tant qu’art collectif, issu d’une étroite collaboration entre acteur, metteur en scène, musique et technique.
 Ainsi, le festival du Paon aura une attention particulière au processus de mise en œuvre de chacun des projets présentés, mettant en avant la création collective qu’elle implique une matière textuelle ou pas.
 Pour nous la construction d’un groupe autour d’un projet d’ensemble qu’est le festival est un préalable aux différentes créations. Portées chaque année par des personnes différentes, elle doivent puiser dans le vivier que constitue ce groupe pour répondre aux différents besoins de la proposition.
Nous mettons ensuite à leur disposition des outils pour qu’ils puissent écrire des spectacles sur mesures, pour le groupe, pour les lieux.
En cinq éditions, ils ont ainsi créé 17 spectacles, dans 14 lieux différents.

 

Une résidence d’artistes

Tous les étés, le Festival met à disposition de ses créateurs la maison du Paon, à Redortiers. Bastide typique nichée dans la montagne au cœur des champs de lavandes, au Contadour qui fut notamment le décor et le lieu de vie de Jean Giono.

Le Paon est un écrin idéal pour nos expériences. Doté de 9 chambres et de plusieurs espaces de répétitions aménageables, (intérieurs et extérieurs), c’est également un fantastique outil de travail.
Les repas sont pris en charges par Nicolas, notre cuisinier bénévole, un planning collectif est établi pour les répétitions, les repérages, les opérations de communications, etc…
La maison est ouverte pendant les trois semaines qui précèdent le festival, et devient au fur et à mesure notre base de travail, où nous pouvons créer les premières moutures de ce qui deviendra la programmation du festival, dispersé sur tout le territoire.
Notre résidence d’écriture permets aux metteurs en scènes/auteurs d’écrire leur pièce sur place, que ce soit à travers l’écriture de plateau, ou des processus plus classiques. Les œuvres sont teintées des couleurs du village, car les créateurs sont immergés dans le territoire pendant un mois. Nous accompagnons ainsi l’émergence de jeunes artistes créateurs très polyvalents.

Théâtre In Situ

« En art contemporain, in situ désigne une méthode artistique qui dédie l’œuvre à son site d’accueil et qui tient compte du lieux où elle est installée. »

Que ce soit dans l’espace public, dans la communauté de commune de Banon, Redortiers, Montsalier ou sur des terrains privés, partout sur le territoire, nous utilisons la richesse des décors naturels que propose la région pour nourrir nos créations. Tous les ans, nous partons à la recherche de nouveaux lieux, suivant les conseils du public et des habitants, en fonction des spectacles qui sont envisagés pour l’édition, et tous les ans nous sommes surpris de la multiplicité des paysages, et de la générosité des gens qui nous accueillent, toujours plus nombreux, dans leur jardin ou dans un hangar de leur entreprise, donnant vie à des rêves impossibles à représenter dans un théâtre.