press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/8

Aux quatre coins de la France, l’été permet aux artistes de faire fleurir des propositions toujours renouvelées de théâtre en plein air. Des équipes de créateurs émergents se retrouvent pour se libérer des contraintes habituelles et tenter collectivement d’inventer de nouveaux langages, en prise direct avec un village, un bourg, une cité. C’est dans cet esprit que s’est fondé en 2016 le festival du Paon, à Banon, dont l’année 2021 verra se dérouler la sixième édition. 

           

            « Face a la difficulté croissante pour l’émergence à exprimer notre parole et nos ambitions dans un climat tout les ans plus tendus, ce temps de laboratoire nous apparaît être une nécessité, tant sur le plan créatif que sur le plan humain. Nous y tissons des liens très forts et infiniment précieux, dans la maison, le Paon, qui nous sert de lieu de résidence mais surtout dans le village, et maintenant dans tous les villages autours du village. Forte de toutes ces rencontres, notre expérience d’été s’enrichit d’un programme à l’année, en lien direct avec les habitants du territoires, grâce a des partenariats renouvelés (le département des Alpes de Haute Provence et la mairie de Banon mais aussi l’Association Par Sons et Par Mots, la Librairie le Bleuet…), mais également cette année de nouvelles collaborations (le collège de Banon, l’association DesirDeLire…). En six ans et cinq éditions, le festival a grandi, nous avons un peu vieilli mais pas perdu un brin d’énergie, et en cette année 2021 si particulière pour la création, nous n’attendons qu’une chose : retrouver le public de Banon. »

 

Alice Sarfati et Vincent Steinebach, directeurs artistiques du Festival du Paon

 

 

Le collectif / ADN du Festival

 

Nous défendons le théâtre en tant qu’art collectif, issu d’une étroite collaboration entre acteur, metteur en scène, musique et technique.
Ainsi, le festival du Paon aura une attention particulière au processus de mise en oeuvre de chacun des projets présentés, mettant en avant la création collective qu’elle implique une matière textuelle ou pas.
Pour nous la construction d’un groupe autour d’un projet d’ensemble qu’est le festival est un préalable aux différentes créations. Portées chaque année par des personnes différentes, elle doivent puiser dans le vivier que constitue ce groupe pour répondre aux différents besoins de la proposition. 

Nous mettons ensuite a leur disposition des outils pour qu’ils puissent écrire des spectacles sur mesures, pour le groupe, pour les lieux.

En cinq éditions, ils ont ainsi créé 17 spectacles, dans 14 lieux différents.

 

 

Une résidence d’artistes

 

Tout les étés, le Festival met a disposition de ses créateurs la maison du Paon, à Redortiers. Bastide typique nichée dans la montagne au coeur des champs de lavandes, au Contadour qui fut notamment le décor et le lieu de vie de Jean Giono. Le Paon est un écrin idéal pour nos expériences. Doté de 9 chambres et de plusieurs espaces de répétitions aménageables, (intérieurs et extérieurs), c’est également un fantastique outil de travail.

Les repas sont pris en charges par Nicolas, notre cuisinier bénévole, un planning collectif est établi pour les répétitions, les repérages, les opérations de communications, etc…

La maison est ouverte pendant les trois semaines qui précèdent le festival, et devient au fur et a mesure notre base de travail, où nous pouvons créer les premières moutures de ce qui deviendra la programmation du festival, dispersé sur tout le territoire.

Notre résidence d’écriture permets aux metteurs en scènes/auteurs d’écrire leur pièce sur place, que ce soit a travers l’écriture de plateau, ou des processus plus classiques. Les oeuvres sont teintées des couleurs du village, car les créateurs sont immergés dans le territoire pendant un mois. Nous accompagnons ainsi l’émergence de jeunes artistes créateurs très polyvalents. 

Théâtre In Situ

« En art contemporain, in situ désigne une méthode artistique qui dédie l’oeuvre à son site d’accueil et qui tient compte du lieux où elle est installée. »

 

Que ce soit dans l’espace public, dans les communes de Banon, Redortiers, Montsalier et bientôt Cruis et Lardiers, ou sur des terrains privés, partout sur le territoire, nous utilisons la richesse des décors naturels que propose la région pour nourrir nos créations. Tous les ans, nous partons à la recherche de nouveaux lieux, suivant les conseils du public et des habitants, en fonction des spectacles qui sont envisagés pour l’édition, et tous les ans nous sommes surpris de la multiplicité des paysages, et de la générosité des gens qui nous accueillent, toujours plus nombreux, dans leur jardin ou dans un hangar de leur entreprise, donnant vie à des rêves impossibles a représenter dans un théâtre. 

 

Lien avec le public 

Au fil des éditions, et grâce a nos rencontres et multiples échanges, nous avons su faire du festival un rendez vous important de l’été, tant pour les Bannonais et les habitants du territoires que pour les touristes, dont certains nous retrouvent chaque année pendant leurs vacances. Notre système de tarification libre permet au plus grand nombre de venir assister aux spectacles, où le public peut se retrouver autour d’une buvette avant et après les évènements, et échanger avec l’équipe. En 2020, et bien qu’ayant scrupuleusement respecté les protocoles sanitaires en vigueur, la festival a rassemblé près de 1300 spectateurs dans les différents évènements, un nombre toujours grandissant d’année en année. Ce lien très fort qui nous unit au public est pour nous une richesse inestimable, tant parce qu’ils font vivre le festivals en tant que spectateurs, que par leur investissement a tout les niveaux : prêt de matériel, mise a disposition de lieux, accueil des répétitions, actions bénévoles…

 

Des partenariats et des projets sur toute l’année

Nous avons établi des partenariats très solides sur le territoire. Forts du soutiens de la mairie de Banon et du département des Alpes de Haute Provence, cette saison 2021 sera marquée par plusieurs évènements et collaborations du festival :

 

Théâtre au Collège

Pour la première année, le festival lance, à travers le dispositif Théâtre au Collège proposé par le  département, une série d’atelier à destination du Collège du Pays de Banon. Occasion très précieuse de transmission, ces ateliers donneront lieu a une représentation publique au début du mois de mai, si la situation sanitaire le permet. 

 

L’association Par Sons et Par Mots

Pour la troisième fois cette saison, les artistes du festivals collaborent avec l’association Par Sons et Par Mots, et donneront des ateliers a destination d’adultes amateurs. Cette structure organise des évènements culturels autour de collectes d’histoires ou de photos des habitants de la région, et demande à différents artistes (spectacle vivant mais aussi dessin, peinture, écriture…) de diriger des groupe d’amateurs dans une « restitution » de ces traces de vies.

 

L’association DésirDeLire

La nouvelle association « DesirDeLire » organise des évènements culturels autour de l’actualité littéraire, en partenariat avec plusieurs collectivités et un réseaux de librairie. Les artistes du Festival s’y associeront cette saison pour proposer des lectures et des mises en espaces dans les différents évènements. 

 

Le Petit Paon

Début mai, si les conditions sanitaires le permettent, les artistes du festival proposeront un évènement pour fêter l’arrivée du printemps, Le Petit Paon. Sur un week-end, nous montrerions l’ensemble du travail fournis pendant l’année, avec les collégiens, avec les adultes amateurs, le tout agrémenté de surprises de notre cru, dans la joie de se retrouver. 

           

 

L’équipe

 

L’équipe du festival est un groupe de comédiens, metteurs en scène et musiciens, issus pour la plupart d’écoles nationales de théâtres comme l’ENSAD à Montpellier, le TNB de Rennes ou l’ESCA a Asnières. La majorité ayant monter leur propre collectifs et projets artistiques (collectif BAJOUR, le Cinquième Quart, collectif la Carte Blanche…).

Venus d’un peu partout en France, ces artistes aux personnalités très singulières conjuguent chaque été leur talent au service du Festival.